Logo Felix Le Dantec

Estonie

Sommaire :

Journal de bord du séjour en Estonie

Impressions des élèves

Reportages vidéos réalisés par les élèves



19 élèves de la Section Musique partent en Estonie du Mardi 6 Février au Mardi 13 Février.

Nous serons accueillis au Lycée Sütevaka Humanitaargümnaasium à Parnü

Cliquez sur la carte pour découvrir ce pays (site internet de Ouest-France)

Journal de bord du séjour en Estonie :

Le voyage a été très long et assez épique :

Après un voyage de nuit jusqu’à Paris (sans neige) l’avion a décollé de Roissy avec 1h30 de retard car le dégel des avions était difficile. Du coup nous avons pris de justesse notre correspondance à Franckfort pour Tallinn … Mais nos bagages n’ont pas suivi … Nous devrions les récupérer dans la journée de Mercredi …

photo du groupe à l’arrivée au lycée, puis avec les correspondants en fin de séjour :

Le programme de la semaine :

Mercredi :

présentation des instruments de musique traditionnelle et actuelle :

puis un atelier d’initiation à la cithare  

La récupération des bagages devant le lycée :

Les professeurs ont assisté à la répétition d’un groupe peu commun :

Jeudi :

Matinée « danses » avec une présentation des danses estoniennes par les correspondant, puis un atelier d’apprentissage de trois danses : 

Atelier de chant :

Rencontre avec avec deux jeunes actrices qui ont tourné dans le film estonien « The fencer » que nous avons vu au ciné club du lycée il y a quelques semaines :

Vendredi :

L’importance du chant en Estonie :

Puis découverte des sons de la langue estonienne pour préparer une chanson estonienne :

2 versions de cette chanson « façon Le Dantec » :

« On est dans le journal » ici

Après-midi : visite d’un écomusée par -10 degrés

paysages grandioses ! 

puis goûter à la ferme et jeux anciens :

Samedi :

Répétition du groupe a 14h30

puis préparation du « brunch » 

A 17h petit spectacle où nous avons présenté ce que nous avions appris aux ateliers

Puis concert

Et célébration des anniversaires de Sarah et Lucie

Dimanche : dans les familles

Lundi : retour à lannion avec un peu d’attente a l’aéroport de Tallinn. Nous y avons trouvé un beau piano … de quoi se lancer dans un petit concert improvisé pour se faire plaisir …

Impressions des élèves : 

* Ouverture sur le monde  et découverte d’un pays «  lointain  »  : 

«  En temps qu’enfant d’une famille qui ne peut pas forcément voyager, se voir offrir l’opportunité de s’envoler à l’étranger est, en soi, extraordinaire. Qui plus est, pour l’Estonie, un pays largement méconnu (…) Il est plus enrichissant, à mon sens, de pouvoir échanger avec ce pays avec lequel, a priori, nous ne pensions pas visiter un jour, plutôt qu’avec un pays plus proche de nous, géographiquement et culturellement.  » (Victor) 

«  Quelle chance de partir en Estonie pour un voyage scolaire  ! C’est rare d’avoir la possibilité de découvrir un pays aussi éloigné et une culture aussi différente et je sais que je n’aurais pas eu l’occasion de le faire autrement.  » (Elsa) 

«  Partir en Estonie est une magnifique opportunité, et nous avons énormément de chance. Ce n’est pas un pays que je pensais visiter dans ma vie, et je compte y retourner plus tard.  » (Alwenna) 

* Découverte de nouveaux paysages  : 

«  Ce fut la découverte d’un pays intégralement plat, coupé de forêts et de tourbières d’une blancheur inégalable … Comme ce village de Kurgja enneigé, au milieu des arbres eux aussi blanchis, sous un ciel pur  : quel souvenir  !  » (Victor) 

«  Notre sortie du vendredi après-midi au musée paysan de Kurgja est un de mes plus beaux souvenirs  : l’endroit était assez exceptionnel – ferme et bois enneigés, fleuve gelé – et par chance, le temps était magnifique  !  » (Elsa)

«  La mer baltique gelée est une image rare que nous sommes heureux d’avoir vue  » (Lucie et Emile) 

«  Les paysages enneigés étaient juste magiques et je pense qu’on est tous un peu retournés en enfance.  » (Anaïs) 

* Découverte d’une nouvelle culture 

– au sein de familles  :  

«  La découverte fut totale et très enrichissante. Nous avons pu rencontrer des gens, des familles, des amis, et pendant un temps, s’intégrer à leur manière de vivre. Cette courte intégration, en plus de ce qu’elle apporte forcément en connaissances, a la capacité d’ouvrir la conscience et l’esprit des jeunes que nous sommes en nous permettant de voir concrètement que d’autres manières de vivre existent.  » (Victor) 

«  Le fait d’être intégré à une famille estonienne est probablement le meilleur moyen pour nous élèves de voir, comprendre et de s’intéresser à leurs modes de vie. L’accueil des estoniens était chaleureux et à l’écoute de toutes nos interrogations.  » (Jean) 

– à l’occasion d’ateliers animés par les correspondants eux-mêmes   : 

«  Les correspondants nous avaient préparé des ateliers sur un sujet différent chaque jour. Composés d’une partie explication -à l’aide de diaporamas- et d’une partie pratique, ces ateliers (autour des danses estoniennes, instruments traditionnels, chants, cuisine…) étaient très vivants et ludiques.  » (Alwenna) 

«  La culture estonienne nous a été enseignées de la meilleure des manières avec des ateliers tant théoriques que pratiques. Les estoniens se sont montrés très pédagogues  » (Jean) 

«  J’ai beaucoup aimé les ateliers qui nous ont été proposés  : découverte de l’histoire des instruments, de la danse, du chant estoniens et apprentissage de quelques morceaux à la cithare et de plusieurs chansons et danses traditionnelles.  » (Elsa)

«  La découverte d’une nouvelle culture a fait de ce voyage une aventure palpitante. La musique que nous avons découverte en Estonie est un réel enrichissement pour nous, musiciens et chanteurs , et nous avons pu voir la diversité que nous propose la culture musicale estonienne.  » (Lucie et Emile) 

* Concernant le volet historique  : prise de conscience des impacts de l’histoire sur la vie quotidienne des jeunes d’aujourd’hui, sur la construction de leur propre identité culturelle …

«  Nous avons eu la chance d’échanger avec nos correspondants sur l’histoire de nos pays respectifs. Ma correspondante m’a également emmenée au musée de la ville de Pärnu, où nous résidions. Et pour finir, j’ai eu la chance d’échanger avec ses parents notamment sur le sujet de l’indépendance de l’Estonie.  » (Alwenna) 

«  Des discussions intéressantes sur l’identité (mon identité bretonne plus que française, le caractère traditionnel de ma région) et j’ai ressenti la même chose chez les estoniens qui sont eux-aussi très fiers de leur identité.  » (Anjela) 

«  J’ai aimé vivre selon leurs habitudes pendant une semaine – découvrir la cuisine estonienne, m’adapter à leur rythme de vie – et grâce à des questions sur l’indépendance de l’Estonie que notre professeure d’histoire nous avait demandé de leur poser, j’ai pu ouvrir le dialogue et apprendre à mieux les connaître.  » (Elsa) 

«  Le choix de ce pays comme destination m’est apparu des plus intéressants: de par sa culture et son passé douloureux sous l’URSS, l’Estonie nous montre que la solidarité d’un pays et la détermination peuvent faire changer les choses. De plus, leur goût pour la musique et le chant convenait parfaitement à l’objectif de ce voyage basé non seulement sur l’Histoire mais aussi sur la Musique.  » (Jean) 

* Concernant le volet musical  : 

– réalisation de progrès vocaux autour d’un répertoire éclectique, expérience unique d’un concert à l’étranger  : 

«  Nous avons pu faire un concert devant nos correspondants, mais aussi leur apprendre des chants français. De les voir chanter, et avoir leurs retours enjoués fut un bonheur. Et chanter dans l’aéroport à Tallinn restera un agréable souvenir gravé pour longtemps !  » (Lorena) 

«  Les activités musicales sont aussi de celles qui m’ont le plus plu  : les estoniens ont été intégrés à une de nos répétitions de chant, le concert dans le lycée, et surtout, avant notre départ en avion, notre professeure de musique au piano, nous avons chanté dans l’aéroport de Tallinn.  » (Elsa) 

– constitution d’un petit groupe soudé  : «  Sur le plan humain, le fait que notre groupe n’était pas très nombreux (une vingtaine d’élèves), a permis de pouvoir mieux nous connaître (alors que dans un voyage scolaire de soixante élèves, des groupes se forment). Une belle cohésion de groupe était présente, et j’étais très heureuse de partager cette semaine avec toutes ces personnes.  » (Lorena) 

* Pratique des langues  : 

«  J‘ai fait quelques progrès en anglais et ai commencé à apprendre des mots en estoniens (qui est une très belle langue, très fluide et agréable à l’oreille).  » (Aurore) 

«  Le simple fait de parler dans une langue autre que la sienne permet de s’améliorer et de s’affirmer  : petit à petit, cela renforce la confiance en soi…  »(Anjela) 

* Echange culturel et humain avec construction de liens durables  : 

«  Un réel échange a eu lieu  : un échange culturel, linguistique et musical  » (Anjela)

«  Ce voyage a été pour moi une source de bonheur mêlé de rencontres et de moments gravés pour toujours.  » (Jean) 

«  J‘ai vécu une merveilleuse expérience humaine, et espère que plus tard, je retournerai là-bas, en Estonie.  » (Aurore) 

«  En une semaine des liens forts se sont tissés et les départs furent émouvants.  »(Lorena)

«  Ce voyage fut un réel échange humain, autant émotionnellement que culturellement. C’est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie.  » (Lucie et Emile) 

Reportages vidéos réalisés par les élèves :

L’Estonie en 4 vidéos par Aurore et Sarah :

Les paysages estoniens :

Le Lycée Sütevaka Humanitaargümnaasium :

La perception de la musique française en Estonie :